Généralités

Le groupe de graphisme et modélisation moléculaire (GGMM) est une société savante qui rassemble une grande partie de la communauté française dont l’activité est dédiée à, ou implique, l’utilisation de la modélisation moléculaire. Cette association loi 1901, dont le siège social est à l’IBCP de Lyon, a été créée en 1983 à l’initiative de Joël Janin, Evelyne James-Surcouf et Gérard Pepe. Le GGMM regroupe aujourd’hui un très large panel de thématiques allant de la bio-informatique à la chimie théorique. Le but du GGMM est de promouvoir le développement de la modélisation moléculaire, par la mise en place d’actions spécifiques telles que l’accord de bourse à de jeunes doctorants pour terminer leur thèse, le prix du GGMM qui est décerné, tous les deux ans, à un jeune chercheur en récompense de travaux originaux ainsi que la diffusion d’offres d’emplois, académique et industrielle, en modélisation moléculaire.

 
Tous les deux ans, le GGMM organise un congrès dont l’objectif est de faire le point sur les avancées dans le domaine de la modélisation moléculaire, les nouvelles approches conceptuelles et techniques pour l’analyse des structures et des interactions moléculaires dans le monde du vivant. Des conférences plénières, des communications orales et des présentations par voie d’affiche constituent l’ossature scientifique de ces journées. Les leaders des sociétés de Modélisation Moléculaire sont invités à venir y présenter les nouveaux produits permettant d’évaluer l’état de l’art dans ce domaine en constante évolution. Le GGMM a un regard tourné vers les jeunes qui effectuent leur recherche dans le domaine de la modélisation moléculaire en les privilégiant pour des interventions orales lors de ces Journées.

 
En 2009 à Mittelwihr, à la suite du dernier congrès, l’organisation de la 17ème session a été dévolue à quatre personnes représentant trois laboratoires parisiens : M. Marc Baaden et Mme Sophie Sacquin-Mora, du laboratoire de Biochimie Théorique, CNRS UPR-9080 à l’IBPC, M. Pierre Poulain du laboratoire DSIMB (Inserm) et M. Florent Barbault, laboratoire ITODYS, université Paris Diderot. Au-delà de l’intérêt des thèmes abordés lors de cette réunion, nous désirons, comme c’est l’usage, favoriser au maximum les échanges entre les chercheurs en modélisation moléculaire. La 17ème session du GGMM se déroulera, du 30 mai au 1er juin 2011, dans la résidence La Fayette, à La Rochelle. Nous attendons à cette occasion environ 120 personnes. Quatre conférenciers invités de renom ont confirmé leur présence: Odile Eisenstein, Konrad Hinsen, Anne Imberty et Mark Sansom.

 
Le congrès du GGMM représente, par son importance fédérative au sein de la communauté, une excellente vitrine scientifique.

Publicités